La précieuse sève de bouleau

La précieuse sève de bouleau


Sève de bouleau fraîche
du Massif Central 

Cure à réserver
en magasin

1 litre/semaine, pendant  3 semaines 45€

BIB de 3 litres 40€

 

Le nom sève provient du latin « sapa » qui signifie vin cuit. Il désigne le liquide qui circule dans les différentes parties des végétaux.
La sève de bouleau bio est la sève brute minérale, c’est-à-dire celle qui monte dans le tronc lors de l’arrivée des beaux jours.

La récolte de la sève

Selon le climat et la météo, la sève de bouleau bio se récolte
invariablement une seule fois par an, de mi-février à mi-avril,
avant l’apparition des bourgeons et des feuilles.

 

Cette récolte se fait principalement par saignée, en introduisant par forage dans le tronc un tuyau de faible diamètre sur une profondeur de 2 à 5 cm.
La sève de bouleau bio ainsi récoltée manuellement est un liquide très clair, voir incolore et à la première vue, elle est aussi liquide que l’eau claire.

Un peu d’histoire sur cette  précieuse sève

L’utilisation thérapeutique de la sève de bouleau est reconnue depuis le 12èmes, époque où Ste Hildegarde la recommandait contre les ulcères.

Au 16ème s, le médecin Matthiole lui attribuait « … une grande propriété et vertu à rompre la pierre tant aux reins qu’en la vessie si on continue
d’en user.
Cette eau ôte les tâches du visage et rend la peau charnue et belle.
Si on s’en met dans la bouche, elle guérit les ulcères qui sont dedans ».

Plus tard, le chirurgien militaire et inspecteur général du service de santé des armées de Napoléon, Pierre-François Percy
déclara pour l’eau de bouleau que : « les maladies de peau, les boutons, les dartres, couperose…, lui résiste rarement »
et que c’est également « un remède précieux dans les affections rhumatismales, dans les reliquats de goutte, dans les
embarras de la vessie et dans une foule de maux chroniques… » Et en réponse à cela, le bouleau a été surnommé, « arbre néphrétique d’Europe ».

Quelles ont les vertus de la sève de bouleau ?

Un excellent dépuratif hépatique : va capter et neutraliser les toxines, les déchets des graisses saturées, les pesticides, les colorants et autres additifs industriels, les conservateurs. Elle possède donc une véritable action sur le foie.

Une forte action diurétique : elle possède une action sur les reins, drainant et filtrant l’acide urique, l’excès de sel, de phosphates, d’urées, d’ammoniaque ou encore de médicaments.

De plus, elle limite la rétention d’eau en particulier contre la cellulite.

A qui conseiller la sève de bouleau ?

A toutes celles et ceux qui souhaitent commencer un programme minceur.
A tous ceux qui désirent retrouver de l’énergie.
A tous ceux qui se plaignent de petites douleurs chroniques.
A tous ceux qui ne veulent pas « fleurir » à l’arrivée du printemps.
En bref, tout le monde est intéressé par une cure de sève de bouleau bio et fraîche du massif central.